IdentifiantMot de passe

Votre journal économique : Les Petites Affiches Matot Braine
Abonnez vous pour profiter de l'intégralité de nos services !
Nos services
Nous contacter
Contactez une autre édition

  • Abonnez-vous
  • Appels d'offres par e-mail
  • Alerte Annonces légales
Portrait
Edition du 17/01/2011 au 23/01/2011

Cap sur le Dakar

C'est un ma├«tre en navigation, un atout pour les grandes ├ęcuries de rallye-raid qui visent des places sur le podium. Un expert sparnacien sur le Dakar

photo de Michel Périn« Au pied des dunes de Merzouga, au Maroc, nous avons préparé intensément le Dakar 2011 avec le Team X-Raid ». Le rallye s’annonçait plus compliqué que l’an passé, mais le travail ne fait pas peur au Sparnacien Michel Périn qui avait pris le départ du millésime 2011 du Dakar le 1er janvier. Le co-pilote de Guerlain Chicherit depuis 2010 au sein du Team X-Raid, est un gros bosseur. Michel Périn est surtout considéré comme l’un des meilleurs navigateurs de rallye-raid au monde, son palmarès fait envie à plus d’un. Avant le départ du Dakar, il lui arrive parfois de travailler la nuit jusque 4 heures du matin. Désormais, le parcours détaillé de l’épreuve n’est plus fourni, à l’exception des altitudes de passage. C’est pourquoi, armé de cartes et relié au web, il tente de décortiquer chaque étape.

HYGIÈNE DE VIE

Lorrain d’origine, Michel est venu résider à Epernay, la capitale du champagne, pour l’amour de sa femme, qui fut elle aussi co-pilote de rallye. « J’ai de la chance, je suis bien entouré par ma famille et j’ai pu faire de ma passion mon métier. Au sein du team, je collabore beaucoup avec Jean-Paul Cottret, le co-pilote de Stéphane Peterhansel », confie Michel Périn. «On échange énormément, et on n’est pas du genre à garder des infos pour soi. J’aime que ma copie soit nickel. Pour supporter le fait de ne dormir que 3 heures par nuit sur le Dakar, je compense par une bonne hygiène de vie ». Une hygiène de vie qu’il s’emploie toujours à améliorer. Pour cette année, il s’est rapproché de Christophe Geoffroy, kiné sportif originaire de Cumières, attaché à la Fédération Française de Football. « Il a une super vision de la santé.Donc Christophe s’est occupé de moi depuis début septembre. Un court laps de temps qui a pourtant porté ses fruits. Afin de gérer mon stress (c’est une marque de fabrique chez moi...), j’ai également fait confiance à Denis Riché, un nutritionniste de renom (NDLR : il a notamment obtenu d’excellents résultats auprès d’équipes cyclistes pros). Paradoxalement, je vieillis chaque année mais je ne me suis jamais senti autant en forme. La qualité de ma préparation m’a par exemple permis d’améliorer mes pulsations cardiaques. Au final, moins de stress, plus de joie de vivre et une grosse envie de bien faire sans pour autant m’énerver en course ».

TROIS MOIS SUR LE DOS

Au Dakar 2009, alors qu’il était en tête avec Carlos Sainz, Michel Périn a été victime d’une fracture de l’omoplate. « Elle était cassée comme de la vaisselle, ce qui fait que si on avait repris la course malgré ma terrible douleur, je risquais de sectionner une artère... », se souvient Michel. « Je suis resté sur le dos pendant trois mois par la suite. Les circonstances de vie m’ont conduit après vers une nouvelle équipe (BMW X-Raid) qui peut sérieusement jouer les outsiders. C’est un beau défi ». Une nouvelle famille pour le co-pilote marnais qui ressemble presque à une vraie, puisque le pilote Guerlain Chicherit n’est autre que le parrain de la fille de Michel. Plutôt sympa comme ambiance ! Au point de vue des résultats, lors du Dakar 2010, Périn co-pilote de Nani Roma s’imposait dès la première étape. Hélas, la suite de l’épreuve sera plus triste. Alors qu’ils pointaient en troisième position, il seront victimes d’un accident. La voiture cassée, ce sera l’abandon. « En 2010, après la décision de m’associer avec Guerlain Chicherit,


1957 Naissance à Saint-Mihiel (Meuse) le 17 janvier.
1989 Premier des 4 titres de champion de France des rallyes en compagnie de François Chatriot.
1994 Première victoire sur le Dakar en compagnie de Pierre Lartigue. L’équipage remporte les éditions 1995 et 1996.
2005 Victoire de la Coupe du monde des rallyes-raids avec Bruno Saby.
2009 Arrivée au sein du team XRaid BMW.
il a fallu trouver des automatismes. Nous avaons participé au rallye du Maroc. Une course que nous avons disputé sans nous fixer sur un résultat. Nous empochons malgré tout la première étape, puis nous nous classons 2e de la deuxième étape, avec une 5e place au classement final ».

EDITION 2011

La voiture de Guerlain et Michel manquait à l’appel au Havre pour l’embarquement des véhicules du Dakar sur le bateau en partance vers Buenos Aires. L’explication de ce mystère était tombée avec l’annonce par son équipe de l’engagement d’un nouveau modèle : la Mini All4Racing. Avant le lancement de l’épreuve, Michel Périn déclarait : « Le patron du Team ne nous a fixé comme objectif que de ramener impérativement la voiture. C’est amusant, car c’est avec ce même genre d’ambitions que j’ai remporté les 3 Dakar avec Pierre Lartigue... »

DÉSILLUSION

Hélas, d’entrée de jeu, les choses ont mal tourné pour le duo Périn-Chicherit. Lors de la première étape, la voiture perd 57’45’’. Passée la désillusion, les deux hommes se sont employés au fil des étapes à refaire petit à petit leur retard pour revenir dans les 20 premiers au classement général, visant raisonnablement le top 10. Un deuxième coup du sort est venu les frapper lors de l’étape entre Calama et Iquique. La Mini se retrouve coincée dans une ornière, obligeant l’équipage à attendre un équipier pour sortir. Mais dans la manoeuvre réalisée trop vite, Michel Périn est blessé (fracture à la main droite). Il continue malgré tout ce qui sera payant puisque la voiture gagne deux places au général à l’occasion de cette difficile journée. Hélas, la route se terminera à Arica lors de l’étape de repos. Tandis que Michel récupérait de sa blessure, l’équipe technique oeuvrait sur la Mini. Au cours d’un test réalisé par Chicherit et un mécanicien la voiture a fait deux tonneaux (traumatisme crânien sans transfert à l’hôpital pour le pilote). « La Mini était détruite. Il a vite été clair que la voiture ne pouvait pas être réparée dans les temps », explique Michel Périn. Le Sparnacien privé de la fin de course n’en a pas moins décidé de rester sur l’épreuve afin de partager son expérience avec les autres copilotes du Team X-Raid en vue de préparer les road-book, à l’issue de chaque journée. Belle preuve de détermination et de courage.

Alexandre Verguet



Alerte Annonce judiciaire legale

Recevez par fil d'actualité des annonces judiciaires légales !

Choisissez votre département et les types de procédures judiciaires légales que vous souhaitez obtenir et chaque jour, obtenez en la liste !

S'INSCRIRE